Interpellation algorithmique : étude de cas des assistants virtuels intelligent

Interpellation algorithmique : étude de cas des assistants virtuels intelligent

Dans un contexte où se développent l’intelligence artificielle et les techniques d’apprentissage profond, certaines plateformes proposent à leurs utilisateurs de converser avec des assistants virtuels intelligents (virtual assistant). Également désignés par le terme d’avatar pour souligner leur présence virtuelle à l’écran, ces assistants personnels ont pour rôle d’entreprendre une série de tâches et de fournir services et renseignements à leurs utilisateurs. À l’heure actuelle, ces derniers suscitent un engouement particulier auprès des chercheurs qui s’intéressent à leurs effets et influences potentiels en fonction de leur contexte de déploiement (médical, éducatif, psychologique, social, managérial). Le type plus spécifique de relation qui peut émerger entre ces assistants virtuels et leurs utilisateurs est encore peu étudié. Dans mon projet, je propose d’analyser les assistants virtuels intelligents (AVI) comme des dispositifs avatoriels permettant à leurs concepteurs d’« interpeller », de manière plus ou moins directe, les personnes qui utilisent ces outils numériques. Plus précisément, il s’agit de mener une analyse théorique et critique des AVI à partir de leurs mécanismes et procédures d’interpellation qui se dévoilent au cours d’expériences conversationnelles à la fois interactives et ludiques. Je propose de problématiser les interactions entre les humains et les AVI en m’appuyant sur la notion d’interpellation telle que conceptualisée par le philosophe Louis Althusser. Cette problématisation a comme but d’identifier les mécanismes suivant lesquels les AVI s’adressent par différents moyens à leurs utilisateurs qui se reconnaissent comme sujets interpellés et assujettis à un ordre symbolique au sein duquel ils participent activement.

Chercheur principal

Financement

  • FRQSC - Soutien à la relève professorale (FRQSC)
    2022 - 2025