Actualités

Colloque
Université du Québec à Montréal

Colloque « Oeuvres-frontières et hybridité formelle dans la littérature québécoise (1934-1947) »

10 mai 2016
Responsable : Karine Cellard (CRILCQ, Cégep de l’Outaouais).
Dans le corpus québécois des années 1930/1940, une quantité importante de textes apparaissent comme des « œuvres-frontières » qui brouillent les limites d’ordinaire plus fixes entre les genres littéraires. Par le rapprochement et la confrontation de certaines de ces œuvres polymorphes, ce colloque vise à évaluer l’importance de ce phénomène et à interpréter quelques-unes de ses manifestations. 

PROGRAMME

Mardi 10 mai 2016

10h15 -­ 12h00 Œuvres frontières/sans frontières
Communications orales

  • 10h15 Karine CELLARD Cégep de l’Outaouais
    Mot de bienvenue
  • 10h30 Luc BONENFANT – UQAM ­–Université du Québec à Montréal
    « Poèmes en prose : poésie, pas en prose »
  • 11h00 Marie­-Frédérique DESBIENS Université Laval
    « Le roman essai »
  • 11h00 David DÉCARIE Université de Moncton
    « Le roman essai »
  • 11h30 Pierre RAJOTTE Université de Sherbrooke, Simon BENJAMIN Université de Sherbrooke
    « Ces livres ne sont pas des ouvrages scientif
    iques, ni les biographies de Louis Jolliet et de Marco Polo »

12h00 – 14h00 Dîner

14h00 – 16h00 Le sujet et la narration
Communications orales 

  • 14h00 Michel LACROIX UQAM ­– Université du Québec à Montréal
    « De la thèse à l’essai : le tournant réflexif de la prose québécoise »
  • 14h30 Lucie ROBERT UQAM ­– Université du Québec à Montréal
    « La merveilleuse aventure de Marius Barbeau : Jacques Cartier sous l’éclairage de Rabelais »
  • 15h00 Denis SAINT­JACQUES – Université Laval
    « Je m’en allai sans laisser mon nom » : le recueil de nouvelles­-souvenirs, enjeux de véridiction » 
  • 15h30 Synthèse