Actualités

Colloque
Université de Montréal
Université Laval

Colloque « Les années 1840: rupture ou réarticulation des possibles ? »

3 mars 2016
Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx
Salle C-8141 (8e étage)

À la lumière des recherches actuelles menées en histoire littéraire et culturelle, ce colloque vise à saisir les continuités et les transformations entre la première et la seconde moitié du XIXe siècle québécois à partir de la césure de 1840. 
La réflexion s’articulera autour de quatre axes qui ont contribué dans les dernières années à une réévaluation majeure des frontières et du statut de la littérature au XIXe siècle, soit la presse, le romantisme, les pratiques littéraires des femmes et les manuels. Les communications devraient permettre de déterminer s’il est possible d’établir des filiations entre les trajectoires et les productions des années 1830 et celles qui s’imposeront dans la seconde moitié du siècle, afin d’évaluer si la période de l’Union des Canadas constitue un moment de transition ou de profonde rupture.

Programme

 9h00 Accueil

  •  9h15 Mylène Bédard et Micheline Cambron
    Mot de bienvenue 

1re séance – Trajectoires I 

Présidente de séance : Élisabeth Nardout-Lafarge (CRILCQ – Université de Montréal)

  • 9h30 Gilles Gallichan (bibliothécaire et historien retraité de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec)
    « Antoine Gérin Lajoie : une jeunesse romantique et un idéal politique au gré des années dures de l’Union »
  • 10h00 Marie-Frédérique Desbiens (CRILCQ – Université Laval) et Jonathan Livernois (CRILCQ – Université Laval)
    « La trajectoire de Joseph-Guillaume Barthe : un romantisme à contre-courant »

10h 30 Pause

2e séance – Trajectoires II

Présidente de séance : Marie-Andrée Beaudet (CRILCQ – Université Laval)

  • 11h00 Liliana  Rizzuto (CRILCQ – Université Laval)
    « Sur  le  romantisme  littéraire  canadien  entre  1830  et  1860 :  une  étude comparative des discours sur la littérature de Joseph-Sabin Raymond et de Henri-Raymond Casgrain » 
  • 11h30 Marie-Ange Croft (Université du Québec à Trois-Rivières)
    « Quelle place pour la littérature nationale ? Observations sur la constitution des bibliothèques dans les milieux ruraux québécois (1840-1860) »

12h00 à 13h30 Dîner 

3e séance – Presse et pratiques littéraires 

Présidente de séance : Chantal Savoie (CRILCQ à l’Université du Québec à Montréal)

  • 13h30 Lucie Robert (CRILCQ à l’Université du Québec à Montréal)
    « Les chroniques de Pierre Chauveau dans Le Courrier des États-Unis (1841-1855) »
  • 14h00 Mylène Bédard (CRILCQ – Université Laval)
    « Comment rire après les Rébellions ? Le cas du Fantasque »
  • 14h30 Julie Roy (Université d’Ottawa)
    « Au-delà du mutisme apparent. Continuités et transformations dans l’histoire littéraire des femmes entre 1840-1880 »

15h00 Pause

4e séance – Les manuels et la transmission du savoir 

Présidente de séance : Martine-Emmanuelle Lapointe (CRILCQ – Université de Montréal)

  • 15h30 Marc André Bernier (Université du Québec à Trois-Rivières)
    « De l’héritage des Lumières catholiques à la modernisation de l’éducation ; l’exemple du ‘‘Règlement pour l’enseignement’’ (1844) à l’usage des Ursulines »
  • 16h00 Micheline Cambron (CRILCQ – Université de Montréal)
    « Instr
    uire la jeunesse : un romantisme pédagogique ? »
  • 16h30 Mot de clôture