RENCONTRES D’ÉCRIVAINS ET D’ÉCRIVAINES DU CRILCQ | ÉDITION 2023-2024

ÉDITION 2022-2023 « LES ÉCRITS NORDS-CÔTIERS »

La Côte-Nord, qui suit le fleuve Saint-Laurent au nord-est du Québec, est une immense région, peuplée de différentes cultures. C’est le premier territoire vu par ceux et celles qui arrivaient d’Europe en Amérique. Lire les écrits nord-côtiers, c’est découvrir ce territoire, notamment par l’imaginaire de ceux et celles qui ont connu la côte, qui l’ont habitée, qui ont écrit à son sujet.

La programmation de cette saison a été préparée par Daniel Chartier (CRILCQ, UQAM), Nay Theam (Collège de Maisonneuve), en collaboration avec le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, le Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière (GRÉNOC), la revue Littoral et le Cégep de Sept-Îles, sous la coordination générale de Maurane Arcand (CRILCQ, UQAM).

  • Première rencontre : Carole Labarre et Eang-Nay Theam

Le premier épisode de ce cycle d’entretiens est une rencontre entre deux générations et deux univers marqués par l’amitié et une profonde affection pour la culture innue, l’innu-aitun. Ce sera l’occasion d’échanger sur les littératures des Premiers Peuples, plus particulièrement sur la littérature innue, mais aussi d’aborder les enjeux liés à l’écriture de soi et de l’autre dans un contexte colonial.

  • Deuxième rencontre : Noémie Pomerleau-Cloutier et Daniel Chartier

Le deuxième épisode de ce cycle d’entretiens permet de réfléchir à la démarche et aux choix littéraires derrière l’œuvre rigoureuse de l’autrice Noémie Pomerleau-Cloutier. Derrière ses recueils de poésie se dissimulent une patiente démarche documentaire, familiale et sociale, qui permet de révéler des voies peu entendues, mais puissantes, tout en illustrant par la poésie la force du lien entre le territoire géographique et le territoire intime de la Côte-Nord. Cette démarche documentaire ne transparait pas dans les poèmes : mais elle en assure l’ancrage dans la réalité. À la manière du titre de son deuxième recueil, La patience du lichen, l’autrice écoute et prend tout le temps nécessaire pour donner forme à son écriture, et porte ainsi ses valeurs de justice sociale, d’inclusion et de féminisme.

Programmation de l’hiver 2024 à venir.