Le littéraire à l'oeuvre dans les périodiques québécois du XIXe siècle

Le littéraire à l'oeuvre dans les périodiques québécois du XIXe siècle

Description

La presse québécoise du XIXe siècle a été jusqu’à récemment une porte d’accès importante aux œuvres canoniques de la littérature québécoise. Ces œuvres représentent toutefois une infime partie de la production périodique. Le journal a en effet constitué un lieu de création et de sociabilité littéraire privilégié, un espace où les formes «canonique» du littéraire ont côtoyé des textes issus de d’autres pratiques. Or, leur valeur esthétique est longtemps passée inaperçue parce qu’elle s’inscrivait dans des formes généralement associées au réalisme de l’écriture journalistique. Ce cahier présente des articles traitant de la présence du littéraire et de la fiction, sous diverses formes dans les journaux québécois du XIXe siècle à partir de l’étude de textes issus de ces pratiques en marge des modèles littéraires traditionnels. Ces textes, souvent inédits, sont autant de pièces d’archives permettant d’étudier l’émergence de la littérature québécoise et de saisir le rôle joué par la presse dans la constitution d’un champ littéraire commun.

Référence

Roy, Julie et Nova Doyon (dir.), Le littéraire à l'oeuvre dans les périodiques québécois du XIXe siècle, Montréal, Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises [CRILCQ] (Nouveaux cahiers de recherche), 2005, 93 p.

Contributeurs

Julie Roy (dir.), Nova Doyon (dir.)

ISBN

2-923356-05-5