Axe 2 : Interactions culturelles

L’imaginaire de l’hiver, du Nord et du froid : le Québec au Maharashtra

Ce projet vise à engager une réflexion entre le Québec et le Maharastra sur les notions de nordicité et l’hivernité, plus précisément (a) par l’organisation au Maharashtra de trois tables rondes et séminaires sur les aspects culturels et sociaux de l’hivernité urbaine, sur les représentations populaires et culturelles du Nord et de l’hiver dans la culture québécoise, et sur les cultures innue et inuite du Québec, ainsi que (b) par la traduction en marathi et la co-publication d’une œuvre inuite majeure du Québec, Je veux que les Inuits soient libres de nouveau, de Taamusi Qumaq (avec l'accord de son ayant-droit).

Ce nouveau projet fait suite à un premier, terminé en 2016, qui a permis des retombées majeures et pérennes : la première traduction en langues indiennes d’une œuvre autochtone d’Amérique du Nord; deux grandes conférences sur la culture du Québec; d’importants articles dans les journaux et médias de l’Inde, du Québec et du Nunavut; la signature d’une entente de coopération entre l’UQAM et l’Université de Mumbai; le dépôt auprès des partenaires de l’Inde, du Québec et du monde inuit, des traductions en marathi et en hindi du premier roman inuit du Québec, Le Harpon du chasseur. Ce projet a aussi permis de découvrir un intérêt profond et sincère du Maharashtra pour le Québec et les aspects de l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique.

Le présent projet, avec de nouveaux objectifs, élargira cette base de collaboration culturelle entre les partenaires. Il sera réalisé notamment par Daniel Chartier, titulaire de la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique, qui a mené une vingtaine de projets de recherche avec des partenaires internationaux ainsi qu'avec les communautés du Québec; et Vidya Vencatescan, directrice du Département de français de l'Université de Mumbai et spécialiste reconnue de la traduction, de la langue française et des cultures francophones en Inde.

Chercheurs principaux