Axe 1 : Histoire des pratiques et des discours littéraires et artistiques

Édition critique des entretiens et de la correspondance des années 1950-1960 de Gaston Miron

Ce projet de recherche vise l’édition critique d’une partie de l’œuvre parlée et écrite du poète Gaston Miron (1928-1996). Reconnu comme l’un des écrivains majeurs du Québec moderne et l’un des intellectuels les plus engagés dans l’avènement de cette modernité, Gaston Miron, parallèlement à son œuvre de poète et d’essayiste, a poursuivi pendant plus de quarante ans d’importantes activités d’éditeur et d’animateur culturel qui lui ont permis d’occuper une position privilégiée au sein du champ littéraire comme au sein du champ social et politique de son époque. En témoignent l’ampleur et la richesse de ses archives personnelles, ainsi que le nombre des entrevues et entretiens (plus d’une centaine) qu’il a accordés tout au long de sa vie. Dans le cadre d’une subvention CRSH (2000-2003), Marie-Andrée Beaudet et Pierre Nepveu ont réalisé l’édition d’un choix de poèmes « inédits » et l’édition de textes en prose.

Les deux chercheurs se consacrent maintenant à l’édition d’autres types de textes susceptibles d’illustrer la singularité du parcours de l’écrivain et de permettre une saisie plus juste et plus complète de sa contribution. Cette recherche entend se déployer sur deux axes principaux :

  1. La sélection et l’édition d’un ensemble d’entrevues et entretiens accordés par Gaston Miron (radio, télévision et périodiques), au Québec et à l’étranger. Cette première phase du travail exigera la collecte, la transcription dans certains cas, ainsi que la saisie informatique de tous les entretiens recensés dans la thèse d’Yrénée Bélanger (1986), bibliographie mise à jour en 1997 par Marc André Brouillette et complétée par le groupe de recherche sur Gaston Miron. Viendront ensuite les étapes de sélection, d’organisation en recueil et d’annotation.
  2. L’édition d’un choix de lettres écrites par Gaston Miron au cours des années 1950 et 1960. L’inventaire des archives personnelles du poète a permis de mettre au jour un certain nombre de lettres et de copies carbone qui présentent une grande richesse non seulement documentaire, mais également stylistique. À ce corpus s’ajoutent les lettres conservées par des connaissances ou des amis (entre autres Guy Carle et Michel Van Schendel) dont les chercheurs du groupe ont pu jusqu’ici prendre connaissance. D’autres recherches plus poussées et plus systématiques devront être entreprises dans des fonds d’archives et auprès des personnes susceptibles d’avoir fréquenté le poète au cours de ces décennies de grande effervescence littéraire et sociale.

Les résultats de cette recherche sont susceptibles d’intéresser à la fois la communauté scientifique, qui y trouvera matière à enrichir la connaissance d’une œuvre saluée comme une œuvre phare dans le domaine des littératures francophones, et un plus large public de lecteurs. Cette recherche s’inscrit dans un projet plus vaste d’inventaire et d’édition de l’œuvre éparse de Gaston Miron, mené par le Groupe de recherche sur Gaston Miron.

Chercheurs principaux

Financement

  • Subvention ordinaire de recherche (CRSH) - 2003-2006