Actualités

Colloque
CRILCQ
Activités scientifiques

Colloque « Le jardin dévasté, les bouquets de la colère : autour de l'œuvre de Catherine Mavrikakis »

Le colloque « Le jardin dévasté, les bouquets de la colère : autour de l’œuvre de Catherine Mavrikakis », organisé par Ariane Gibeau (stagiaire postdoctorale CRILCQ, Université Laval) et Marie-Noëlle Huet (CRILCQ, UQAM) aura lieu le 27 janvier 2023 à la Salle des Boiseries (J-2805) de l’UQAM.

L’œuvre de Catherine Mavrikakis, romancière, essayiste et professeure, est aujourd’hui reconnue comme l’une des plus riches et foisonnantes de la littérature québécoise contemporaine. La hantise, la demande incommensurable d’amour, la transmission de l’expérience concentrationnaire, la survivance du passé traumatique, le rapport à la banlieue, l’omniprésence de la mort et la folie sont quelques-uns des enjeux traversant les romans et les essais, et ayant jusqu’ici fait l’objet de commentaires critiques. Du côté de la fiction, les protagonistes de Mavrikakis combattent des blessures mémorielles profondes, promettent de mourir de la colère qui les tient pourtant en vie et cherchent, parfois en vain, à s’émanciper de relations familiales douloureuses. Du côté de l’essai, c’est « l’archaïque démesuré » (Diamanda Galás), le rapport excessif et dangereux des femmes et des groupes minorisés au politique, qui est régulièrement interrogé. De la fiction à l’essai, les thématiques abordées se font régulièrement écho, la démarche d’écriture de Mavrikakis s’articulant notamment autour d’un désir de donner du sens aux délires et déraillements : « La littérature pour moi ne peut être qu’un travail sur la terreur, un travail de sape ou de déflagration. […] Je préfère la pétarade du langage et sa folie, son absence de sens, son désordre et son essoufflement, sa participation malveillante au vide de la communication » (« Les silences logorrhéiques de l’hystérique »). 

Malgré l’abondance d’études, de nombreuses pistes de réflexion méritent encore d’être développées. L’objectif de ce colloque est de poursuivre les débats critiques autour de l’œuvre de Mavrikakis et de proposer de nouvelles avenues de recherche.

Rejoindre la salle Zoom

Programme

27 janvier 2023

9H45 – ACCUEIL ET MOT DE BIENVENUE 

10H À 11H – TEMPS ET ESPACES 

ANIMATION : Émilie Drouin (CRILCQ, Université de Montréal)

« Fiction suburbaine chez Catherine Mavrikakis : sur quels cadavres s’érige ta ville ? » – Rosemarie Savignac (CRILCQ, UQAM)

« Corps vivants, brûlés, inexistants : l’historicité dans Le Ciel de Bay City et Omaha Beach » – Hélène Amrit (Université de Limoges)

11H À 11H30 – PAUSE

11H30 À 12H30 – CORPS ET COMMUNAUTÉS

ANIMATION : Rosemarie Savignac (CRILCQ, UQAM)

«  « Que le manège infâme ne s’arrête pas » : rejets et attachements dans Fleurs de crachat » – Marie-Pier Lamontagne (UQAC)

« Les placards transparents : analyse de la représentation du coming out lié au sida dans Deuils cannibales et mélancoliques » – Alex Noël (CRILCQ, Université de Montréal)

12H30 À 14H – DÎNER

14H À 15H30 – SPECTRALITÉ ET HÉRITAGE 

ANIMATION : Cassie Bérard (UQAM)

« Catherine Mavrikakis, réalisme magique et esthétique de la transe » – Marine Duval (Université de Picardie – Jules Verne)

« « Abandonnée du ciel » : écriture et autorité chez Catherine Mavrikakis » – Louis-Daniel Godin (CRILCQ, UQAM)

« Le personnage palimpseste : de la construction du personnage romanesque dans Oscar de Profundis et Querelle de Roberval » – Émilie Drouin (CRILCQ, Université de Montréal)

17H À 18H – LECTURE ET ENTRETIEN

À La Livrerie (1376, rue Ontario Est, Montréal)

ANIMATION : Marie-Noëlle Huet (CRILCQ, UQAM)

INVITÉE : Catherine Mavrikakis

Événement associé icone ouvrir lien

Icône de calendrier
vendredi 27 janvier 2023, 09:45
Icône de lieu
Université du Québec à Montréal (UQAM) - Salle des Boiseries (J-2805)