Actualités

Rencontre
Université de Montréal

Caroline Loranger présente son show d'archives, « “De nos jours, le public est trop averti et les micros sont trop sensibles” »

Caroline Loranger (CRILCQ – U. de Montréal) présente son show d’archives, « “De nos jours, le public est trop averti et les micros sont trop sensibles” : transformations du radioroman au Québec ». La présentation aura lieu le mercredi 29 mars 2017 à 16 h 00, au local du CRILCQ (C-8141) du pavillon Lionel-Groulx.

Résumé

L’arrivée de la radio en 1922 change la donne pour la diffusion de la littérature au Québec. Celle-ci investit rapidement ce nouveau média : poèmes, extraits de roman, pièces de théâtre et sketches seront présentés au micro des différentes stations. En 1935, un premier radioroman entre en ondes : « Le curé de village » de Robert Choquette, donnant l’impulsion à un nouveau  genre au succès grandissant. À partir d’extraits d’épisodes de radioromans diffusés entre 1939 et 1950 et d’entrevues d’auteurs (Robert Choquette, Claude-Henri Grignon, Françoise Loranger, notamment), de comédiens (Mimi D’Estée, Ovila Légaré) et d’autres artisans de la radio de cette  période (Jean Narrache, Guy Mauffette), cette conférence cherchera à cerner la spécificité du radioroman canadien-français en explorant le rapport à la langue parlée, les liens avec les auditeurs, ainsi que les différences entre les oeuvres radiophoniques et la littérature écrite.

notice

Caroline Loranger est doctorante à l’Université de Montréal sous la direction de Karim Larose. Elle travaille à une thèse portant sur les formes du roman de l’entre-deux-guerres au Québec.

Événement associé icone ouvrir lien

Icône de calendrier
mercredi 29 mars 2017, 16:00
Icône de lieu
CRILCQ – U. de Montréal