Activités

Journée d'étude « Devenir de la recherche historique et socio-esthétique sur le théâtre au Québec »

La journée d’étude consacrée au « Devenir de la recherche historique et socio-esthétique sur le théâtre au Québec », organisée par Gilbert David (CRILCQ, Université de Montréal), Francis Ducharme (UQAM) et Roxanne Martin (Collège André-Grasset), est d’abord l’occasion d’effectuer un retour critique sur deux publications récentes dans le domaine, soit Le théâtre contemporain au Québec 1945-2015 (sous la direction de G. David, PUM, 2020) et « Histoires plurielles du théâtre au Québec » (sous la direction de H. Guay et Y. Jubinville, dossier en ligne de la Revue d’historiographie du théâtre, no 6, mai 2021). Mais un tel examen a aussi comme but d’explorer les possibilités liées à la poursuite à moyen terme de la recherche sur le théâtre québécois.

La formule adoptée, celle d’une journée d’étude, permettra une discussion ouverte et des échanges moins formels entre les panélistes de chacune des quatre tables rondes du programme. Chaque panéliste aura un temps de parole de 15 à 20 minutes, avant d’ouvrir la discussion à l’assemblée.

La journée d'étude se tiendra en ligne, le vendredi 4 février 2021, sur la plateforme Zoom. Pour participer à l'événement, veuillez remplir ce formulaire et un lien vous sera envoyé pour y assister.

Programme

9h00 Accueil des participants et des participantes

9h30-10h45 Table ronde 1 : « Les défis d’hier et d’aujourd’hui des historiographies du théâtre au Québec : bilan et prospectives »

Modératrice : Jeanne Bovet (CRILCQ, Université de Montréal)

Panélistes : Gilbert David (CRILCQ, Université de Montréal), Yves Jubinville (CRILCQ, UQAM), Lucie Robert (CRILCQ, UQAM)

10h45-11h00 Pause

11h00-12h15 Table ronde 2 : « Recherches doctorales récentes : orientations documentaires et analyses socio-esthétiques en développement »

Modérateur : Francis Ducharme (UQAM)

Panélistes : Élizabeth Bourget (UQAM), Enzo Giacomazzi (UQAM-Paris 3-Sorbonne Nouvelle), François Jardon-Gomez (Université de Montréal)

12h15-13h30 Dîner

13h30-14h45 Table ronde 3 : « Champs de recherche en émergence : historicité, méthodologie et théorisation à l’épreuve de nouveaux objets »

Modérateur : Gilbert David (CRILCQ, Université de Montréal)

Panélistes : Catherine Cyr (UQAM), Robert Faguy (Université Laval), Marie-Christine Lesage (UQAM)

14h45-15h00 Pause

15h00-16h15 Table ronde 4 : « Leçons à tirer de contributions aux recherches historiographiques récentes sur le théâtre au Québec »

Modératrice : Roxanne Martin (Collège André-Grasset)

Panélistes : Hervé Guay (CRILCQ, UQTR), Hélène Jacques (CRILCQ, Collège Lionel-Groulx), Nicole Nolette (CRILCQ, Université Waterloo)

16h15 Vin d’honneur

Notices biographiques des participants.tes

Élizabeth Bourget a soutenu en 2021 une thèse de doctorat en Études et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), portant sur l’accompagnement dramaturgique à l’École nationale de théâtre du Canada (ENT) et au Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Pour cette recherche intervention, elle a bénéficié du soutien du FRQSC. Elle est conseillère dramaturgique associée au CEAD et enseigne aux étudiants en écriture à l’ENT. Elle est également autrice et traductrice.

Jeanne Bovet est professeure d'histoire et d'esthétique du théâtre au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et membre collaboratrice du CRILCQ. Ses recherches portent sur les usages dramaturgiques et scéniques de la voix. Tout en continuant à s’intéresser à la question de la déclamation dans la dramaturgie classique, elle travaille actuellement sur les relations entre voix, texte et média dans le théâtre du XXe siècle. De 2014 à 2018, elle a été codirectrice de L’Annuaire théâtral, revue québécoise d’études théâtrales. Elle a obtenu en 2020 le prix Jean-Cléo Godin de l'ACRT.

Catherine Cyr est professeure au Département d’études littéraires de l’UQAM. Ses recherches actuelles portent sur la dramaturgie contemporaine des femmes, sur les pratiques immersives et sur les approches écopoétiques dans les champs de la littérature et des arts vivants. En plus de collaborer à diverses revues savantes, elle a été membre de la rédaction de la revue Jeu où elle a dirigé plusieurs dossiers thématiques entre 2006 et 2014. Elle a aussi dirigé les dossiers « Brigitte Haentjens : mouvances du texte et imaginaires du féminin » (L’Annuaire théâtral, 2018) et « Corps scéniques, textes, textualités » (Percées, 2020) et publié des textes dans divers ouvrages collectifs. Elle codirige maintenant, avec Jean-Paul Quéinnec, la revue Percées

Gilbert David a enseigné la dramaturgie, l’histoire et l’esthétique du théâtre au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal de 1998 à 2011 et il est devenu, depuis sa retraite, professeur associé au même département. Ses travaux récents comprennent deux ouvrages collectifs sous sa direction : Carole Fréchette, dramaturge : un théâtre sur le qui-vive (Nota bene, 2017) et Le théâtre contemporain au Québec 1945-2015 (Presses de l’Université de Montréal [PUM], 2020). Il collabore au magazine Spirale depuis 2009. Il est membre régulier du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ).

Francis Ducharme est chargé de cours en études théâtrales à l’UQAM et à l’ENT. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l’enjeu des médias dans les pièces contemporaines (UQAM, 2015). Coordonnateur scientifique du projet de recherche (CRSH, 2014-2019) puis adjoint à la direction de l’ouvrage sur Le théâtre contemporain au Québec (PUM, 2020), il en a été l’un des rédacteurs (chapitres 2 et 5) et il a réalisé dix-sept de ses annexes.

Robert Faguy est professeur de théâtre à l’Université Laval et il œuvre depuis près de 40 ans dans le domaine de la création artistique multidisciplinaire. Il a coécrit avec Ludovic Fouquet le livre Face à l'image : exercices, explorations et expériences vidéoscéniques (L’Instant même, 2016). Directeur du LANTISS (Laboratoire des nouvelles technologies de l’image, du son et de la scène), ses projets de recherche-création visent le développement d’outils numériques adaptés à une dramaturgie dite plurielle de même qu’à son archivage. Depuis 2006, il collabore en tant que performeur aux activités scéniques du Bureau de l’APA.

Enzo Giacomazzi est doctorant en études et pratiques des arts à l’UQAM ainsi qu’à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, dans le cadre d’une cotutelle. Chargé de cours à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM ainsi qu’à l’Institut d’Études Théâtrales à Paris, il est collaborateur pour la revue Jeu et membre du Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Arts Vivants (GRIAV), ainsi que de l’Institut de Recherche en Études Théâtrales (IRET).

Hervé Guay est directeur du Département de lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches touchent l’histoire culturelle, les discours sur le théâtre, l’esthétique scénique, le numérique dans les arts vivants et les pratiques du spectateur. Il a codirigé le collectif L’interprétation du réel. Théâtres documentaires au Québec (Nota Bene, 2019) et il est co-auteur de l’ouvrage Le théâtre contemporain au Québec, 1945-2015 (PUM, 2020). Président de la Société québécoise d’études théâtrales (SQET) de 2011 à 2015, codirecteur du CRILCQ de 2019 à 2021 et du Laboratoire de recherche sur les publics de la culture de 2015 à 2021, il est à la tête de la revue Tangence depuis 2012. Il est membre régulier du CRILCQ.

Hélène Jacques enseigne la littérature au Collège Lionel-Groulx. De 2003 à 2013, elle a été membre de la rédaction de Jeu, revue de théâtre, et elle y signe depuis 2020 des articles sur le répertoire dramatique québécois. Elle a codirigé L'Annuaire théâtral de 2014 à 2016 et est co-auteure de l'ouvrage collectif Le théâtre contemporain au Québec, 1945-2015 (PUM, 2020). Elle est membre régulière du CRILCQ.

François Jardon-Gomez est doctorant au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et professeur de littérature au Collège Édouard-Montpetit. Ses recherches actuelles portent sur les enjeux de la parole violente dans le théâtre québécois contemporain. Également critique de théâtre, il a récemment collaboré aux ouvrages Le théâtre contemporain au Québec 1945-2015 (PUM, 2020) et Mythologies québécoises (Sarah-Louise Pelletier-Morin (dir.), Nota bene, 2021). 

Yves Jubinville est professeur en études théâtrales à l’UQAM. Il a été directeur de L’Annuaire théâtral de 2008 à 2014. Ses travaux portent sur l’historiographie théâtrale, l’histoire du théâtre au Québec, les dramaturgies contemporaines et les questions relatives à la patrimonialisation des arts du spectacle. Il est corédacteur de l’ouvrage collectif Le théâtre contemporain au Québec 1945-2015 (PUM, 2020). Il a dirigé avec Hervé Guay le dossier « Histoires plurielles du théâtre au Québec » (Revue d'historiographie du théâtre, Paris, 2021-6). Il est membre régulier du CRILCQ et président du Conseil scientifique de l’Institut du patrimoine (UQAM).

Marie-Christine Lesage est professeure à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Son enseignement et ses recherches en théâtre portent sur les processus de création interartistiques et intermédiaux dans les arts de la scène et sur les écritures contemporaines. Elle a publié un ouvrage intitulé Paysages UBU. Mises en scène de Denis Marleau, 1994-2014 (Somme toute, 2015). Les travaux qu’elle mène actuellement ont pour objet la « Recherche interdisciplinaire sur les pratiques et les fabriques de la scène théâtrale contemporaine au Québec (2000- ) » (CRSH Savoir, 2019-2024). Elle anime le groupe de recherche PRint - scènes contemporaines et elle est responsable de la publication numérique L’Extension Recherche&Création de la revue Percées.

Roxanne Martin est professeure de littérature et de théâtre au Collège André-Grasset. Elle a soutenu, en 2018 à l’Université Laval, une thèse de doctorat sur la carrière du concepteur de costumes François Barbeau, dont elle a tiré un ouvrage qui sera publié prochainement aux PUM. Elle a collaboré à deux monographies sur le travail du peintre Alfred Pellan comme concepteur de décors et de costumes. Elle a récemment signé cinq annexes sur la scénographie dans l'ouvrage collectif Le théâtre contemporain au Québec, 1945-2015 (PUM, 2020).

Nicole Nolette est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études des minorités, professeure adjointe au Département d’études françaises à l’Université de Waterloo et membre collaboratrice du CRILCQ. Depuis 2018, elle est présidente de la SQET et, depuis 2021, codirectrice de la revue savante Theatre Research in Canada/Recherches théâtrales au Canada. Elle mène des recherches subventionnées sur la culture matérielle de la traduction théâtrale et le rôle du numérique dans les théâtres francophones du Canada.

Lucie Robert a enseigné la littérature québécoise à l’UQAM jusqu’à l’été 2020. Membre du collectif de rédaction de La vie littéraire au Québec (Presses de l’Université Laval, 6 vol. parus, 1991-2011), elle en est devenue codirectrice. Elle a collaboré à la rédaction du Dictionnaire du littéraire (PUF, 2002). Ses plus récents ouvrages sont Apprivoiser la modernité théâtrale. La pièce en un acte de la Belle Époque à la Crise (Nota bene, 2012), Le théâtre en revues avec Shawn Huffman, (PUQ, 2014) et La littérature comme objet social II. Mélanges offerts à Denis Saint-Jacques (Nota bene, 2019), avec Marie-Andrée Beaudet et Micheline Cambron. Elle est membre de la Société des Dix et membre régulière du CRILCQ.

Journée d'étude

Icône de calendrier
vendredi 04 février 2022
Icône de lieu
Université de Montréal (UdeM)