Activités

Mise en lecture de « lieu(x) possible(s) », poème dramatique de Marie-Claude Garneau

« lieu(x) possible(s) », poème dramatique de Marie-Claude Garneau d’après les œuvres de Jovette Marchessault et Violette Leduc, mémoire-création présenté dans le cadre de la maîtrise en théâtre sous la direction d'Angela Konrad et Lori Saint-Martin (CRILCQ à l'UQAM), sera présenté le mercredi 7 avril à 20h, et le jeudi 8 avril à 14h et 20h, à la Salle Marie-Gérin-Lajoie du Pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM, 405 rue Sainte-Catherine est, Montréal. Une discussion aura lieu le 7 avril à 20h et le 8 avril à 20h. lieu(x) possible(s) est un poème dramatique qui, déployé en triptyque, passe du monologue d’une écrivaine solitaire aux premières conversations entre deux amoureuses, pour se terminer dans une polyphonie de voix militantes et féministes. Mélangeant la narration, le dialogue et la poésie, il établit un «autre mode poétique» (Jean-Pierre Sarrazac, 2005), par lequel se révèle une nouvelle forme de langage dramatique. Il s’agit de créer un brouillage intertextuel à partir des thèmes du désir, de l’acte d’écriture et de la mémoire féministe, dans le but de mettre en valeur des «générations symboliques» de femmes (Françoise Collin, 2014).  Marie-Claude Garneau a pour objectifs de créer une nouvelle posture féministe et lesbienne grâce à ce poème dramatique et de démontrer en quoi le théâtre représente un lieu d’historicisation et de mémoire pour la réflexion féministe. Elle travaille à partir de citations de Violette Leduc (1907-1972) et de Jovette Marchessault (1938-2012), deux écrivaines majeures de la littérature féministe et lesbienne, de manière à dialoguer avec elles et faire résonner leur parole avec la sienne.

marie-claude garneau

Titulaire d’un diplôme en interprétation théâtrale de l’École de théâtre du Cégep de St-Hyacinthe, Marie-Claude Garneau a travaillé comme comédienne avant de fréquenter le programme d’études féministes de l’Institut Simone de Beauvoir, à l’Université Concordia. Forte de son expérience d’artiste-chercheure féministe, elle a collaboré avec le Théâtre de l’Affamée à l’écriture et l’élaboration de Femmes, théâtre et société, une conférence-performance sur la pertinence de l’analyse féministe au théâtre. Elle est aussi l’auteure des pièces Rituel (Nuits d’Encre, 2009) et Vertiges (Les Ouvriers théâtre, 2011), en plus d’avoir rédigé des articles pour des revues scientifiques et culturelles et participé à plusieurs colloques et conférences. Texte et mise en lecture : Marie-Claude Garneau
Distribution : Anna Beaupré Moulounda, Isabelle Duchesneau, Marie Fannie Guay et France Pilotte
Assistante de production : Juliane Lachaut
Directrices de recherche : Angela Konrad et Lori Saint-Martin Renseignements et réservation : https://doodle.com/poll/eh6dbhbd7aa27e4z

Informations sur l'événement

Icône de calendrier
jeudi 07 avril 2016, 20:00
Icône de lieu
Salle Marie-Gérin-Lajoie, Pavillon Judith-Jasmin, UQAM